La Faïencerie Georges aux couleurs des sports d'hiver




  • Classé dans Créateurs

De la salle à manger aux sports de glisse il n'y a qu'un plat  !

La Faïencerie Georges, membre du réseau Ateliers de France, relève le défi et nous plonge avec sa collection «Première étoile  » dans l'univers des vacances à la montagne.

Une idée qui vient de Jean-François Dumont qui a repris avec sa femme Carole Georges la faïencerie familiale, installée à Nevers depuis le début du 20 ème siècle.

Comment redonner de la jeunesse à une matière qui peut souvent être associée à d'anciens décors ou scènes de vie ? Et bien c'est simple, utiliser ses photos de vacances à la montagne, le ski et le snowboard étant les passions de Jean-François et les dessiner sur des assiettes et des plats en faïence, conçues et fabriquées dans la manufacture familiale. La technique employée pour la réalisation de cette vaisselle en fait, pour chaque modèle, une pièce unique.

Retour sur la création..
La terre, composée d’argile et de marne, est travaillée selon plusieurs techniques en fonction de la forme à obtenir.Tournée, moulée ou calibrée, la pièce ainsi modelée va ensuite subir une première phase de séchage jusqu’à l’obtention de la “consistance cuir“.
Le modeleur peut alors lui apporter les finitions nécessaires sans risquer de la déformer. Il signe son travail d’un noeud gravé dans la terre, au dos de la pièce. la pièce est cuite au four à 1050°C pour obtention d’un “biscuit“. Elle est ensuite recouverte d’un émail à base d’étain. Différentes méthodes peuvent être utilisées, selon la forme et la taille de la pièce, mais celle par trempage prédomine. Elle garantit une glaçure parfaitement couvrante et homogène. Généralement blanche ou bleue «  le célèbre bleu de Nevers  » la couverte peut utiliser toute la palette de couleurs éclatantes que permet la cuisson des céramiques à basse température. Puis vient la phase essentielle du décor. Ce dernier, apporté par des oxydes métalliques, est directement appliqué “sur émail cru“. Cette technique, caractéristique de la faïence de Nevers, nécessite un savoir faire très particulier, puisque l’émail cru constitue un support inconfortable pour le peintre. La décoratrice signe son travail de deux noeuds verts entrelacés et du nom de la fabrique.
L’ensemble émail et décor est fixé en une seule cuisson. C’est la technique du “grand feu“: à 980°C, l’émail en fusion accueille les oxydes du décor avant de se figer au refroidissement. À la sortie du f our, la pièce rend ainsi un aspect brillant, lisse, homogène, parfaitement hermétique, et la finesse du décor est intacte.

La collection « Première étoile » se décline en plat, assiettes et coupelles.

Le défi est relevé pour ce jeune couple qui perpétue les traditions familiales tout apportant de la modernité aux décors. La nouvelle pièce phare de leur collection «  la Grue  » qui fait remonter des souvenirs d'enfance à un petit garçon devenu grand. Dans le même esprit nous trouvons la collection plage, pylônes, pont ..

La Manufacture en quelques dates

Fondée en 1898 par les frères Marest. En 1908, elle est reprise par Félicien Cottard. Ce dernier imposera sa signature désormais centenaire : deux nœuds verts. C’est dans son atelier qu’ Emile Georges apprend son métier. Il se révèle un excellent ouvrier, ne négligeant aucune facette de la fabrication. En 1926, Il reprend la faïencerie de son patron. Pendant vingt ans, Emile et son épouse Marguerite, vont s’imposer à Nevers dans la grande famille des faïenciers. Puis, Marguerite aidée de son fils André, continue la fabrication traditionnelle. André et sa femme Mireille perpétuent ensuite la tradition familiale pendant plus de quarante ans. En 1991, Jean-Pierre et Catherine Georges reprennent le flambeau. Ils s’inscrivent entièrement dans la tradition, notamment en remettant au goût du jour quelques pièces provenant d’une exceptionnelle collection de moules centenaires oubliés et en développant une nouvelle association de teintes : l’application d’or sur blanc fixe. En 2005, Jean-Pierre Georges poinçonne la terre afin de garantir la fabrication in situ. En 2010, Carole Georges et Jean-François Dumont prennent la relève et, pour la quatrième génération, la marque de la faïencerie Georges est perpétuée : deux noeuds verts et le poinçon dans la terre certifient que toutes les pièces sont fabriquées et décorées dans notre atelier.

Où acheter  ?
www.boutique-faiencerie-georges.com

Dans la Région
A Grenoble
Chez EXTRAVAGANCE, 2 Rue Bayard 38000 Grenoble. Tél.
09 81 37 12 60
décoration d'interieur, galerie d'art, épicerie fine. www.extra-vagance.com